Conseil municipal alternatif #1

Le lundi 20 novembre 2023 s’est déroulé le premier conseil municipal ALTERNATIF ! Un conseil qui se tenait en même temps que le conseil municipal, mais dans une salle permettant d’accueillir du public, et avec un droit à la parole de tous et toutes sur les principaux points à l’ordre du jour. Environ 200 personnes étaient présentes, une assemblée riche et diverse incluant habitants, habitantes, responsables associatifs et acteurs de la vie locale sétoise.

Grâce à une mise en scène efficace, les débats du conseil municipal ont été décryptés et rendus compréhensibles pour tous et toutes, favorisant ensuite des échanges riches entre les élus d’opposition et les citoyens présents. C’était l’objectif de cet exercice d’éducation populaire. Nous avons fait vivre le débat démocratique sur certaines des décisions majeures prises ce soir-là.

Avant d’aborder les points à l’ordre du jour, les élu.es d’opposition se sont exprimés sur différents sujets d’actualité :

  • Les condamnations en justice du Maire.
  • L’ouverture du conseil municipal au public (à peu près 200 personnes à 18H55, donc beaucoup de personnes seraient intéressées!)
  • Intervention de séance pour donner la parole à une personne dans le public, représentante du collectif des habitants de l’île de Thau, au sujet du nouveau centre commercial.

– DELIBERATION 14 : à propos de l’ouverture des magasins les dimanches

– DELIBERATION 15 : à propos d’une modification du PLU boulevard de Verdun

– DELIBERATION 19 : à propos du programme Action coeur de ville

 DELIBERATION 26 : à propos du Rapport 2022 de la SAELIT

 DELIBERATION 30 (20min, avec participation du public) : à propos du Rapport 2022 der la SPLBT

– DELIBERATION 33 : à propos du Partenariat Public-Privé Eclairage public

Voici une synthèse des principaux thèmes abordés par le public :

  • Urbanisation : arrachages d’arbres (place Aristide Briand, bas du cimetière Py), permis de construire accordé au Lazaret, modification du PLU autour du Boulevard Jean-Mathieu Grangent, projet de construction d’un tour de 25 étages à l’entrée Est de la ville
  • Mobilité/stationnement : Parking souterrain Aristide Briand (les alertes du collectif Bancs Publics, le besoin d’une étude d’impact environnemental…), propositions alternatives de stationnement aux entrée de ville, avec des navettes gratuites pour accéder au centre ville, proposition de tester une fois par mois (au minimum) une « ville sans voiture », favoriser et sécuriser la circulation des piétons et vélos (insuffisance des pistes cyclables, trottoirs dangereux ou inexistants à certains endroits (parfois remplacés par de simples bandes blanches en bas des immeubles construits trop proches de la route), pas suffisamment d’éclairage sur certaines voies…
  • Culture : arrêt du festival Images Singulières, projet de déplacement du Miam ? Quelle est la politique culturelle de la ville ?
  • Eclairage public : proposition d’arrêter l’éclairage public la nuit dans le parc Simone Weil, certains quartiers du centre ville sont sur-éclairés (consommateur en énergie) alors que d’autres auraient besoin de davantage d’éclairage (Ile de Thau). Le Partenariat Public-Privé donnant à une entreprise privée la gestion de l’éclairage public est préoccupant, il coûte cher aux contribuables, d’autant que lorsqu’il sera terminé, la ville devra refinancer des équipements qui seront devenus obsolètes.
  • Programme Action Coeur de ville : à propos des préemptions de locaux commerciaux en bas d’immeubles dans le quartier des 4 ponts (rue Euzet, rue Sémard)
  • Autres sujets (parmi d’autres) : la salle Tarbouriech est une salle municipale qui devrait être rendue accessible aux personnes à mobilité réduite; le site St Pierre à côté du Théâtre de la mer est aujourd’hui grandement privatisé par la terrasse d’un commerce; les dysfonctionnements dans le ramassage des ordures

Un nouveau rendez-vous, axé sur le débat d’orientations budgétaires 2024, sera bientôt organisé en décembre, offrant aux Sétoises et aux Sétois une nouvelle opportunité de s’exprimer et de participer activement aux affaires municipales.

Revue de presse de l’évènement :

Sète : Le Conseil Municipal Alternatif fait le plein et la gauche se retrouve enfin ! – Le Singulier (lesinguliersete.fr)

Conseil municipal alternatif à Sète : l’opposition anime son propre débat – midilibre.fr

Un conseil municipal théâtral – L’Ancre de Sète (lancredesete.fr)

Avenant n°3 à la convention-cadre pluriannuelle Action Cœur de Ville.

Dans ce nouveau volet, il est mentionné une aide à la requalification de la place (hors parking). Dans le projet action cœur de ville en 2018, il était indiqué que le parking Aristide Briand fait partie de ce programme… A la question posées, les réponses différentes ont fusé. François Commeinhes (« l’action cœur de ville n’intervient pas sur la création du parking« )  et de Vincent Sabatier (« le parking est le projet de l’action cœur de ville« )… Alors quelle est la vraie réponse ?

Intervention de Véronique Calueba

Schéma développement touristique –

La validation de ce diagnostic s’est faite, en gros, avec quelques entretiens individuels, une enquête en ligne (67 participants) et l’apport des services concernés. Cela reste un document d’experts, qui sent l’entre soi et qui a oublié le principaux concernés : les habitants du territoire qui pâtissent de la situation et subissent des choix politiques dépassés. Ces conclusions sont l’expression d’une modification de l’espace public à destination des touristes essentiellement, au détriment des habitants à l’année.

Intervention de Philippe Carabasse à suivre ci-dessous

Schéma développement touristique –

Pression touristique, tension démographique, augmentation des constructions qui impactent les ressources en eau en baisse et les problématiques d’assainissement en surtension. Le constat est étrange (alertes) alors que la politique locale est d’accueillir toujours plus de touristes, au détriment des locaux qui peinent à se loger…

Intervention de Laura Seguin à visionner ci-dessous.

Nul n’est au dessus des lois, mais le maire de Sète et la SPLBT, pensent que oui !

Courrier de Véronique Calueba et Laura Seguin, au sujet de l’entrave avérée à l’expertise décidée par le Tribunal Administratif.

Objet : Expertise diligentée par le Tribunal Administratif sur travaux autour de la place A. Briand – entrave à l’action de l’expert nommé + Copie : SPLBT

Monsieur le Maire,

Nous vous interpellons au sujet de l’expert judiciaire nommé par le Tribunal administratif afin de conduire une expertise sur l’état des immeubles avant, pendant puis après les travaux de réalisation du parking souterrain de la place Aristide Briand. Ceci afin d’attester des dégradations, fissures, effritement des murs… qui sont fortement susceptibles de se produire lors de tels travaux et sur des immeubles qui, en grande partie, sont anciens et fragiles.

Il est clair qu’en tant que représentant de la ville de Sète et de la SPLBT, vous avez délibérément entravé son travail, et que vous persistez aujourd’hui dans cette voie.

D’abord en mettant tout en œuvre afin de démarrer les travaux le plus vite possible, rendant impossible son évaluation de l’état des bâtiments AVANT, comme il est pourtant prévu.

Pourtant des fissures sont apparues dans des logements à proximité de la place, et des morceaux de murs se sont effrités. Les vibrations étaient telles pendant les travaux que les habitants les ont eux-mêmes ressenties, et ont constaté ensuite ces dégâts.

Monsieur Sabatier, votre adjoint, a affirmé lors du dernier conseil municipal que ces fissures existaient déjà avant les travaux. Il a probablement été mal renseigné, ou de manière incomplète…

Un courrier a pourtant été adressé au maire de la part d’un habitant légitimement inquiet vous demandant de stopper les travaux par mesure de précaution et de sécurité, courrier auquel personne n’a daigné répondre.

Aujourd’hui vous semblez persister à entraver le travail de l’expert judiciaire qui est en attente de sa rémunération afin de mener son travail, rémunération qui incombe à la ville de Sète et à la SPLBT, comme décidé par le Tribunal administratif.

Nous vous demandons donc de procéder à ce règlement le plus rapidement possible afin que l’expert conduise les visites d’immeubles qu’il a à peine pu entamer.

En tant que maire et garant de la sécurité publique de tous les administrés, vous vous devez de répondre à leurs inquiétudes légitimes concernant leurs lieux de vie. Et tout mettre en œuvre pour que l’évaluation des conséquences des travaux sur les habitations se déroule enfin dans de bonnes conditions.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, veuillez recevoir Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations républicaines.

Interpellation urgente du Préfet suite aux conséquences des travaux sur la place Aristide Briand.

Monsieur le Préfet, bonjour,

nous nous permettons de vous interpeller ce jour encore, car hier, suite aux  travaux de terrassement et de creusement du parking souterrain, des fissures sont apparues chez des habitants mitoyens au chantier de la Place Aristide Briand. Les vibrations extrêmement fortes ont de lourdes conséquences, non encore évaluées par l’expert mandaté .

Aujourd’hui, c’est un abri anti-aérien qui a été mis à jour, et l’adjoint à l’urbanisme déclare dans la presse, qu’il sera démoli pour que les travaux reprennent. Cette découverte n’avait pas été prévue ce  qui atteste de l’impréparation de ce projet. Vous trouverez, en pièces jointes, les photos en attestant.

Monsieur le Préfet, au regard de cette situation totalement insécure pour les riverains et pour l’environnement, ce qui semble avoir échappé aux études réalisées, nous vous demandons de bien vouloir suspendre les travaux jusqu’à la venue de l’expert, prévue le 23 mai 2023.

Dans l’attente d’une action forte et diligente de votre part, veuillez recevoir, Monsieur le Préfet, nos salutations les plus respectueuses.

Véronique Calueba et Laura Seguin