Rapports annuels 2019 des délégataires – Casino et lots de plage

Intervention de Laura Seguin lors du conseil municipal du 14 décembre 2020

Casino : des affectations précises du prélèvement communal ?

Dans les communes qui réalisent des actions de promotion en faveur du tourisme, le conseil municipal peut instituer un prélèvement sur le produit brut des jeux dans les casinos.

Concernant le casino, le prélèvement communal pour 2018-2019 est de 343 714€.

Lors de la CCSPL, j’ai demandé si ce prélèvement été reversé dans le budget global de la commune ou s’il était affecté à un domaine en particulier. Vous m’avez répondu qu’il allait dans le budget global, or j’ai lu depuis que ce prélèvement doit être affecté à des équipements touristiques. Pouvez-vous éclaircir ce point ?

Lots de plage

Un concessionnaire déplore un problème d’éclairage du parking, ainsi qu’une difficulté au niveau du ramassage des ordures (défaut de capacité des bacs et difficulté de maintenir un tri). Il écrit que la collectivité lui a demandé d’arrêter de trier le verre et donc de le mélanger avec les autres ordures.

Qu’est-ce qui est envisagé pour remédier à ce problème ?

Avis défavorable sur les rapports 2019 du service d’eau potable

Véronique Calueba est intervenue sur le rapport d’activité 2019 de la SEMOP « L’eau d’Issanka » pour l’alimentation et la distribution en eau potable, ainsi que sur le rapport sur le prix et la qualité du service.

Nous constatons que le niveau des travaux réalisés est en hausse : 3 kms cette année, c’est mieux que ce que nous avons constaté jusque ici et nous avons pourtant pointé très souvent la nécessité des travaux pour réduire les fuites d’eau.

Ceci dit 3 kms sur les 188 kms de notre réseau ne représentent que 1,7% du réseau. L’agence de l’eau avance le chiffre de 2% nécessaire de renouvellement  pour un  maintien en l’état d’un réseau. Il y a du mieux certes mais on ne rattrapera pas le retard à ce rythme.

Le volume d’eau distribué est de 4 millions 838 000 m3. Le volume facturé est de 3 millions 830 000 m3.
Il y a un million de m3 distribués mais non facturés. Si on considère que 300 000 m3 sont non facturés car utilisés par divers services, il reste 700 000 m3 d’eau en perte ou en fuite.

Le rendement est en hausse, soit 83,81%  mais le rendement est calculé sur le volume d’eau facturé pas sur le volume mis en distribution ! En réalité le rendement est beaucoup plus bas…

Pour le prix vous annoncez 2,10€ le m3 hors abonnement soit 2,15€ avec abonnement. Ce n’est que l’eau consommée. Les sétois ont vu augmenter sensiblement leur facture. Parce qu’ils paient en même temps l’eau consommée, l’abonnement et l’assainissement. Et de fait, tout cumulé, on paie 5€ le m3 car l’assainissement a augmenté sensiblement. C’est très cher pour le portefeuille des Sétois.e.s !

Et pour rappel, à la SEMOP comme à l’assainissement, c’est toujours le même délégataire privé soit SUEZ !

Nous continuons de défendre le retour en régie publique de l’eau qui permettrait de maîtriser l’entretien, le coût réel de l’eau et de l’assainissement, le juste prix pour les consommateurs sans dividendes aux actionnaires des multinationales !

Nous voterons contre ces deux rapports.