Budget Transports –

Intervention de Laura Seguin

Procéder au remboursement des abonnements une fois ceux-ci pris par les usagers, comme on le propose à Sète, c’est un premier pas vers la gratuité et c’est une bonne chose, mais je doute que cela soit vraiment incitatif pour utiliser davantage les transports en commun. La gratuité totale et globalisée sur l’agglo est l’option que nous défendons depuis longtemps, et qui a montré, dans d’autres villes, qu’elle permet en effet d’amener plus d’usagers dans les transports en commun, et de réduire la place de la voiture en ville. Lorsque cela s’accompagne, bien sûr, de l’amélioration de la qualité du service, de la fréquence, des horaires adaptés aux besoins… Donc à l’échelle de l’agglo ça aurait du sens, il n’y a pas que les sétois qui utilisent les transports en commun.

Ce qu’on voit dans le budget c’est que la vente des billets de transport c’est moins de 10% du budget environ, ce n’est pas beaucoup en terme de recettes. Et finalement, ces 2 millions, ça représente le coût de la gratuité des transports, c’est un choix politique d’investir dans la gratuité.

Nous votons contre.

Des réalisations pas encore à la hauteur des besoins de la ville et des sétois. 2ème partie

Conseil Municipal, séance du 7 juin 2021 – délibération 7 – Budget ville 2021 – vote du Budget Supplémentaire 2021

Intervention de Véronique Calueba – Conseillère Municipale

Quelques remarques :

Sur le fonctionnement :

– Dépenses : Nous pouvons y trouver une baisse de 1 354 548 M€, encore dus au transfert de personnels à l’agglo. C’est l’agglo qui gère la ville. A ceci s’ajoutent les compensations de l’agglo à la ville qui vont donc aussi, baisser.

Sur l’investissement :

-Voiries : enfin un budget qui augmente. Vu l’état des routes, ça n’est pas du luxe. Même si les 2 213 000 M€ ne seront pas suffisants, nous vous réitérons pour la énième fois, notre demande de planification : quelles voies ? quand ?

-Smart City : une augmentation de 400 000€ (pour la vidéosurveillance à l’Ile de Thau), mais les aménagements urbains qui ont déjà diminué entre le prévisionnel et le réalisé 2020 (1 M€ !!!) seront encore diminués de 218 000 €. Pouvez-vous nous préciser quels aménagements ne seront pas réalisés ? Réponse : le Pont du Conservatoire

– La politique de la ville : là encore, une grande perdante dans ces choix budgétaires. Pourtant, les quartiers QPV ont plus que besoin de soutien économique, associatif, de formation…. Réponse : le retard pris avec le centre commercial de l’Ile de Thau impacte tout le projet politique de la ville (Epareica)

Nous avons, en outre, quelques attentes sur ce BS :

-baisse du budget du CCAS en 2021 d’1M€ par rapport à 2020. Même s’il s’agit de la subvention. Ce qui signifie que son budget ne sera pas consolidé et c’est toute la politique sociale de la ville qui sera entamée. En 2021 : 6 296 850 M€ / 2020 : 7 195 936 M€ / 2019 : 6 828 000 M€.

baisse du budget à destination des bâtiments scolaires de l’ordre de 50%

Malgré la volonté d’enfin commencer les améliorations nécessaires, mais au regard du budget, ce ne sera pas encore le cas,  vu l’état de la voirie, nous ne sommes pas d’accord avec les orientations de ce budget.

Retrouvez toutes les vidéos de Sète Planète avec nos colistier.es

https://www.youtube.com/watch?v=X2i8jbRBU1A
https://www.youtube.com/watch?v=nLyVXxs5N0Q
https://www.youtube.com/watch?v=PlvsJ8LA6r8&t=6s
https://www.youtube.com/watch?v=CD51hvfOa1c
https://www.youtube.com/watch?v=Y08752EtQVE
https://www.youtube.com/watch?v=klLnToAddoo
https://www.youtube.com/watch?v=mGMUhU0LnDU
https://www.youtube.com/watch?v=BxBWjm9TqTc
https://www.youtube.com/watch?v=Fko5-bIkWp4

Clément Calmettes & Stella Morenas

Pour Clément Calmettes, enseignant au lycée de la mer, il est temps que la ville de Sète favorise l’action collective des citoyens et les initiatives locales, pour repousser l’individualisme et la compétition, la crainte de l’autre et le racisme. Aujourd’hui, il nous parle de culture occitane, de l’ouverture de Sète sur les cultures méditerranéennes et du dynamisme culturel des habitants.

https://youtu.be/1SPdGc1iKj8

Retrouvez l’interview de Stella qui nous parle de ville égalitaire. Professeure et formatrice à l’Éducation nationale, Stella Morenas lutte contre les discriminations et les inégalités, elle a participé à la création du groupe féministe « Les collectives culottées ».

https://youtu.be/JxOhq9P5M9A
https://youtu.be/AZxFlTioqNg

Laurent Hercé & Sébastien Denaja – L’entrée Est

Retrouvez l’interview de Laurent Hercé. Gérant d’une entreprise de marketing digital, Laurent Hercé, est membre d’Europe Écologie – Les Verts.
Il nous parle de l’entrée Est et pense que Sète bénéficie d’une situation idéale. Soleil, mer, richesses humaines et naturelles, histoire. Il ne tient qu’à nous de valoriser ces acquis, de les faire partager au monde, de ne pas les dilapider.

https://youtu.be/MMCW6-4G2GE

Retrouvez Sébastien Denaja au sujet de l’entrée Est. Dans cette vidéo , Sébastien nous présente une vision moderne et renouvelée du développement économique de Sète et de son agglomération. Il insiste sur le fait que nous devons nous doter de nouveaux atouts :

👉 Création d’emplois sur les secteurs porteurs de la transition écologique, de l’économie bleue.

👉 Création d’un pôle de formation professionnelle et universitaire. Il s’agit d’un enjeu majeur des élections municipales.

https://youtu.be/NmFa02Oyn2o

Laura Seguin & Philippe Carabasse – La démocratie participative

Présent sur la liste Ensemble pour Sète, ils nous parlent de démocratie participative.

Enseignante-chercheuse en sociologie, Laura Seguin est spécialiste des questions de démocratie et de participation du public dans le domaine de l’environnement. Elle souhaite faire de Sète une ville exemplaire en matière de démocratie pour que citoyens, élu.e.s et agents de la municipalité décident ensemble des questions qui importent à leur ville.

Aujourd’hui, elle nous parle de démocratie participative.

https://www.youtube.com/watch?v=luqZHlYfyqg

Cadre territorial dans une structure régionale de promotion du tourisme, Philippe Carabasse est également militant associatif.
Il nous parle de l’une de ses passions : les vertus de la démocratie participative dans la gestion des affaires publiques. Votations citoyennes pour décider de grands projets (parkings, aménagements urbains, circulation, écoles) ; temps d’expression réservé aux citoyens lors des conseils municipaux ; création d’un « Conseil de la Cité » comme à Barcelone.

Autant de pistes qui peuvent s’appliquer à Sète pour redonner du pouvoir d’agir aux Sétoises et aux Sétois et engager un renouveau de l’action démocratique.

https://www.youtube.com/watch?v=b0vxBRrwAQk

Mobilités et urbanisme, une démarche de développement durable pour Sète

Une interview à vélo de Véronique Calueba et Sébastien Denaja, accompagnés des candidats et sympathisants de la liste « Ensemble pour Sète ». Pour comprendre comment il est possible de promouvoir les mobilités douces, et remettre l’urbanisation au service des habitants, y compris les plus démunis…

https://lemouvement.info/2020/06/08/video-veronique-calueba-mobilites-et-urbanisme-une-demarche-de-developpement-durable-pour-sete/